Accueil > Tourisme et patrimoine (page 3)

Tourisme et patrimoine

Le département du Jura se présente schématiquement sous la forme d’une succession de paliers qui, partant de la Bresse à l’ouest (altitude 200 à 250 m) conduisent au Haut-Jura à l’est (altitude 1 000 à 1 200 m). Le premier contrefort du massif constitue le Revermont ; il permet d’accéder au premier plateau et, au sud de Lons-le-Saunier, à la Petite Montagne, zone plissée s’élevant de 400 à 600 m d’altitude, avec des points culminants au-dessus de 800 m. La Petite Montagne est limitée à l’est par le cours de l’Ain (retenues des barrages de Vouglans, de Coiselet et de Cize-Bolozon). Le relief est assez tourmenté, des lignes de crêtes et des vallées se succèdent sans arrêt, alignées du nord au sud. Les hameaux et les petits villages s’égrènent ainsi tout au long des dépressions ou dans les courts vallons.

La Petite Montagne a conservé le charme d’une région rurale à l’écart des grands axes routiers. C’est une région paisible où la succession des vallonnements découvre, derrière forêts et prairies de petits villages serrés autour de leur église.

La Petite Montagne offre de très nombreux champs d’exploration, que ce soit en matière touristique, par ses sites, son histoire, ses hébergements, ses activités, ou en matière économique, à travers ses différentes spécialités : tournerie sur bois, produits laitiers, industrie du plastique…

Château de Cornod

A l'origine construit pour être un château fort, le Château de Cornod est mentionné pour la première fois au 14ème siècle. Au 19ème siècle, les propriétaires le restaurent en lui donnant un style Renaissance et aménagent l'immense terrain.

Lire la suite...

Château de Montdidier

Le château féodal de Mont Didier fut construit entre le 10ème et le 12ème siècle. Cette imposante forteresse qui dominait la Valouse fut assiégée et détruite au moins deux fois, restaurée à plusieurs reprises et définitivement détruite en 1595. Un circuit permet d'en admirer les ruines.

Lire la suite...

Château d’Andelot

Cet ancien château féodal construit au 12ème siècle fut brûlé lors de la Révolution. Ce furent les descendants du dernier marquis d'Andelot qui rachetèrent le domaine au 20ème siècle et restaurèrent la bâtisse.

Lire la suite...