Accueil > Actualité > Samedi 17 Mars, c’est la Journée du Libre à la Fabrik’ !

Samedi 17 Mars, c’est la Journée du Libre à la Fabrik’ !

 

Votre ordinateur fait des mises à jour incessantes, vous souhaitez avoir d’autres logiciels et faire des économies ?

 

Découvrez les logiciels libres. 🙂

Le 17 mars de 9h30 à 17h30 à La Fabrik’, nous vous proposons toute la journée une Install Party et une conférence débat !

Venez installer le système d’exploitation libre KDE Ubuntu, et plusieurs logiciels : Thunderbird, Gimp, Libre Office, Vlc et bien d’autres.

L’install Party débutera le matin avec un atelier de première prise en main de KDE Ubuntu pour les non initiés.

Différents ateliers autour de logiciels libres seront mis en place en fonction des demandes et de nos compétences.

Ces installations sont destinées aux personnes non initiées avec un apprentissage de l’installation. Pour les plus motivés, le repas, tiré du sac, peut être pris sur place. Nous mettons un four à micro-ondes et des tables à disposition. Toute personne est la bienvenue.

L’après midi, une conférence – débat  » Qu’est ce qu’un logiciel libre ? » aura lieu à 14h30.

Puis les ateliers pourront reprendre jusqu’au pot de l’amitié.

 

  • Avant de venir, quelques précautions sont à prendre :

 

– Pour participer à l’Install-Party, il est préférable de vous inscrire préalablement : par mail. lafabrik@adapemont.fr ou par tèl. 03 84 85 47 91.

– Toutes les installations seront effectuées par des bénévoles sur des machines tierces. Vous comprendrez facilement que nous le feront seulement si la décharge a été remplie et signée préalablement par le détenteur de la machine.

– Sauvegardez l’ensemble de vos données personnelles stockées sur l’ordinateur vers un support externe (disque dur externe, clé usb, cd rom…)
Vous pouvez installer un système d’exploitation libre en parallèle de votre ancien système (double boot). Le double boot permet de conserver le système d’origine en parallèle du nouveau. C’est une solution rassurante pour des utilisateurs qui ont un usage « tendu » de leur ordinateur. Mais s’il s’agit de recycler un ordinateur « secondaire », nous vous recommandons le simple boot qui permet de profiter au maximum du potentiel de l’ordinateur.

Il convient toutefois de préciser que cet espace est une mise à disposition pratique et expérimentale et que le bon déroulement des installations est sous la responsabilité exclusive du propriétaire de la machine.

 

  • Qu’est ce qu’un logiciel Libre ?

Un logiciel libre est un programme informatique qui garantit à ses utilisateurs quatre libertés fondamentales :

Liberté  d’exécuter

executerVous avez le droit d’utiliser le logiciel sur tous les appareils qui sont capables de l’interpréter. En d’autres termes, si vous avez un logiciel libre, vous pouvez vous en servir comme bon vous semble sur autant de machines que vous le souhaitez.

Liberté  d’étudier

etudierVous avez le droit de savoir comment est fabriqué le logiciel, un peu comme les ingrédients d’une recette et son élaboration (son code source). L’utilisateur est souvent indirectement concerné, mais c’est la garantie qu’un informaticien compétent peut voir à l’intérieur s’il n’y a pas des choses bizarres, risquées… Ainsi, les programmes libres ont une réputation de fiabilité et de sécurité : on peut savoir ce qu’on mange.

Liberté  de modifier

ModifierSi vous avez des idées pour améliorer le programme (ou le faire améliorer), vous pouvez les partager ou les mettre en œuvre. Vertu de cette liberté, la recherche de la qualité est facilitée par la réactivité des utilisateurs compétents. Pour les grosses organisations, les logiciels libres deviennent des troncs communs ajustables à leurs besoins.

Liberté de distribuer

PartagerVous avez le droit de faire autant de copies que vous voulez de ce logiciel et de les distribuer à autant de personnes que vous le voulez. Vous pouvez même les vendre (en respectant les autres libertés comme fournir le code source).  Étonnant cette liberté de vendre ? Dans un univers concurrentiel, celui qui vend un programme libre, distribué gratuitement ailleurs, sans apporter une plus-value ou un service complémentaire, aura peu de clients.

En résumé

Ces quatre libertés créent un contexte où nul n’a intérêt à faire de l’anti-jeu : les créateurs de logiciel ont intérêt à faire de bons logiciels sans chercher à rendre dépendant les utilisateurs car quelqu’un reprendrait le code pour le livrer dans de meilleures conditions; les utilisateurs ont aussi intérêt à soutenir les développeurs (en les finançant, en leur indiquant ce qui ne marche pas, en leur faisant part de leurs attentes, en aidant à la traduction ou à la réalisation de manuels); les distributeurs ne peuvent se contenter de mettre à disposition un programme, ils doivent apporter une plus-value à la communauté des développeurs et des utilisateurs pour que leur rôle soit reconnu.

Source : www.jdll.org

 

La Fabrik’

4, rue de l’Eglise – 1er étage

39270 Orgelet

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*