Accueil > Action culturelle > Les expositions

Les expositions

Dans le cadre du festival, une exposition artistique est organisée chaque été, au cours de laquelle une quarantaine d’artistes s’expriment sur un thème proposé (mouvements en 2011, la lettre et l’image en 2012, récup en 2013, jeu et jouet en 2014).
En 2015, le thème retenu sera « Les quatre éléments » et l’exposition sera présentée à Arinthod du 17 au 26 juillet.
Amateurs ou artistes passionnés, groupes ou professionnels, chacun peut venir exposer et présenter sa vision du thème.

En pratique, que suggérer dans ce vaste répertoire?
La terre. Il ne s’agit pas de la planète mais du petit manteau de sédiments qui la recouvre: le sol. Toute une palette de couleurs d’abord: du noir au blanc, de l’ocre au vert, du brun foncé au jaune d’or des champs de blé, et encore cuivrée, ombreuse ou grise. Une variété de textures aussi offrant matière à modeler, à cuire pour les potiers et les sculpteurs. Et tout ce que le dessin et la peinture peuvent évoquer: les semailles et les moissons, le puits et le souterrain, la boue et le sable, l’humus et la forêt, ainsi que sa part animale: terriers et fourmilières, taupes et vers de terre, traces de pattes, etc.
L’eau. Elle s’étale sur les 2/3 de la planète et constitue 60% du corps humain…On peut évoquer la mer et l’océan, le lac et la rivière, la source et la cascade, l’étang et le marécage, la fontaine et la roue du moulin, la pluie et la neige, l’arrosage et l’inondation, la baignade et la pêche, le surf et la voile, les poissons et les monstres marins, Neptune et son trident. Sans oublier le déluge. Que de maquettes et de compositions petites et grandes en perspective !
L’air. Sans lui on ne pourrait pas respirer, ni peindre ni dessiner. Mais puisqu’il est bien là, représentons le vent et les nuages, l’arc-en-ciel et l’aurore boréale, la montgolfière et le cerf-volant, le parachute, la chute de feuilles d’arbres et celle d’Icare, la foudre et les éclairs, le vol des anges, des hirondelles et des papillons, le bleu du ciel, les constellations et les nébuleuses, la brume et le brouillard, le passage des OVNI…
Le feu. Son mystère est tout entier contenu dans la petite flamme soufrée d’une allumette. N’oublions pas pour autant les étincelles, les briquets et les éruptions de volcans, les feux de camp et de la Saint-Jean, de cheminée et d’artifice, les torches, les écobuages et les feux de paille, la retraite aux flambeaux, les soufflets de forges et les souffleurs de verres, les flammes de l’enfer et les lances à incendie des pompiers.
Ce n’est pas la matière qui manque !

 

Quelques clichés des expositions précédentes, « Jeux et jouets » (2014) et « Récup » (2013) :

 

 

À Gigny, du 5 juillet au 2 août 2015, aura lieu la sixième édition de l’exposition estivale. Elle abordera plusieurs thèmes, répartis dans les salles de l’ancienne école.
Gigny étant, avec Baume-le-Messieurs, la mère de Cluny, que son abbé Bernon fonda en 909/910, les sites de Franche-Comté et de Suisse membres de la Fédération européenne des sites clunisiens seront invités : de belles découvertes en perspective.
Outre Bernon, l’exposition s’intéressera aux habitants de la Petite Montagne qui ont marqué. Quelques hommes et femmes illustres bien sûr, mais surtout des individus moins connus dont chacun d’entre nous garde le souvenir car ils avaient une personnalité insolite ou un parcours de vie peu commun, ou parce qu’ils ont inventé quelque chose de très ingénieux… Chacun peut participer à cette galerie de portraits.

 

Quelques clichés de l’expo 2014 :

 

Enfin, après une année de pause, l’exposition renouera avec la présentation d’ouvrages brodés qui a fait son succès. On ouvrira les portes des armoires de la Petite Montagne pour en faire sortir les dessous brodés, les rideaux en filet… Il y aura aussi les abécédaires comme celui brodé par Artémis Chevassus en 1867, interprété par des brodeuses d’aujourd’hui, et celui cousu dans son cahier d’exercices manuels en 1948 par une écolière de Gigny. Pour ce dernier, le modèle adapté est offert sur simple demande pour être interprété dans les couleurs et sur le tissu de leur choix par toutes les personnes intéressées… et exposé l’été prochain ! Une invitation à la réalisation d’une collection dans le même style que cet abécédaire est donc lancée. Son intérêt résidera dans la diversité des formats, toiles, couleurs… et chacune est (fortement) invitée à faire preuve d’imagination… !

 

L’abécédaire de Michèle Jenoudet, 1948

L'abécédaire de Michèle Jenoudet, 1948

L’abécédaire de Michèle Jenoudet a été découvert soigneusement plié et cousu dans son cahier d’exercices manuels dans le grenier de l’école de Gigny. Fille des instituteurs M. et Mme Jenoudet, Michèle a réalisé les exercices imposés à l’école : initiales au point de croix pour un mouchoir et un drap, gant de toilette tricoté. Elle a aussi cousu dans son cahier d’exercices son abécédaire brodé en rouge au point de croix et entouré d’une frise fleurie rouge et verte.

Inscription à l’expo de Gigny et renseignements : 06 82 45 22 63

 

Expo Arinthod 2014, jeux et jouets :

Expo 2014 à Arinthod
expos